Les blogs d'écrivains ne sont pas crédibles!

Publié le par jeresiste

TF1JeanPierrePernaut.jpg

Je déteste les blogs d’écrivains. C’est un truc qui me défrise. Bon, j’ai décidé de ne pas donner de noms, ni d’exemples concrets (même si ça me démange !). Certaines personnes s’adonnant à ce genre d’activité sont des amis et j’ai beau ne pas avoir ma langue dans la poche, sachez que Rastignac est incapable de trahir les siens. J’ai beaucoup de défauts mais pas celui-là. Certains diront que je suis partial… rien n’est plus juste mais je fais et j’écris ce que je veux. D’ailleurs, qui sait si, moi-même, je ne tiens pas un blog de cet acabit? D’ailleurs (bis), suis-je un auteur, un journaliste, un éditeur, un attaché de presse, un traducteur, un correcteur, un sombre scribouillard sans envergure ? On s’en fout, vous allez me dire et vous aurez raison. Enfin, je dis ça parce que je commence à entendre dans le petit milieu germano-pratin que je fréquente assidûment, des commentaires sur notre blogs… des noms circulent. C’est jouissif. Bref, je n’aime pas les blogs d’écrivains parce qu’ils sont hypocrites dans la modestie. Ils parlent de leur livre avec un détachement feint alors qu'il s'agit de leur préoccupation première. Et il n’y a rien de plus "faux cul" qu’un auteur qui parle d’un autre auteur… il y a forcément un manque d’objectivité inspiré soit par la camaraderie, soit par la jalousie. En bien ou en mal, leurs propos me paraissent systématiquement biaisés, je n’y peux rien. C'est tout aussi crédible que  si Claire Chazal présentait un livre de son confrère Jean-Pierre Pernaut au journal de 20h... On se dirait "quelle belle objectivité!" (mais cette éventualité n'est pas envisageable, n'est-ce pas? La ficelle serait trop visible. Pas le genre de cette maison.)
Peut-être ai-je tort. J’en doute. (Tenez, ça n’a rien à voir, mais on parle de nous là. Nous n’y sommes pas insensibles.)

Rastignac

Publié dans par Rastignac

Commenter cet article