Le beau de Calixthe a des yeux de filou (tchicatchicatchicayaya)

Publié le par jeresiste

ca.jpgMerci à la charmante (BIIIIIP !) de chez Albin Michel de m’avoir envoyé ce livre.
J’ai beaucoup ri de la prose revancharde et haineuse de mon amie Calixthe Beyala. Je dis « mon amie », car je la connais bien. Je ne livrerai rien de sa propre vie ici (pas le genre de Rastignac), de toute façon, elle s’en charge déjà dans L’homme qui m’offrait le ciel.
L’histoire : « Elle est noire, africaine, célibataire et mère d'une ado rebelle. Il est blanc, Occidental, marié sans enfants. Entre eux, un amour fou. Une rencontre improbable, elle qui se bat pour les déshérités, lui qui vit dans un monde de célébrités. Et pourtant, ils vont s'aimer... 'L'Homme qui m'offrait le ciel' est le récit d'une passion absolue. Mais la passion peut-elle lutter contre les pressions sociales, le confort des habitudes et la peur de l'inconnu ? »
 
En gros, Calixthe a comme amant Michel, animateur dominical déjà marié avec Dany. (Je ne comprends pas pourquoi, dans les émissions littéraires ou dans les journaux, personne n’ose prononcer le nom de famille de ce Michel qui hante la petite lucarne depuis trois décennies, au moins).
 
Message personnel : Michel, je ne savais pas tout ça de toi. Presque une bête de sexe… et auteur de jolies lettres d’homme amoureux, lâche, pleutre… (au choix). C’est pas joli-joli ton comportement. Surtout que Calixthe est persuadée (ses amis et sa fille lui ont soufflé la chose) que tu n’as pas assumé votre amour, car elle est de couleur noire. En 2007, pas mal, hein ?
-Que va dire le public, j’ai une carrière a continuer… faut pas rigoler avec ça !
C’est ce qu’il dit, l’homme au chienchien qui fait dodo. Pauvre Michel, pauvre Calixte !
Non, franchement, rigoler ainsi de vos minables amours m’a fait un bien fou. J’avais le moral dans les chaussettes, je venais de voir Franz Olivier Giesbert se donner du plaisir solitairement en parlant de son polar à la téloche. Foutre dieu ! (C’était le cas de la dire !) Quoiqu’il en soit, je ne sais pas ce que j’ai mais j’ai envie de me montrer aimable aujourd’hui. Non, parce que j’aurais pu profiter de cette tribune pour évoquer le plagiat dont a été accusée ma belle amie il y a quelques années. Pas question, je ne suis pas un délateur. Certes, Calixthe a, de manière honteuse, nié les allégations qui pesaient contre elle, mais je ne vois pas pourquoi j’évoquerais la question ici. C’est sûr, quand on est acculé et discrédité par des emprunts littéraires, on se défend assez maladroitement en affirmant péremptoirement que tous les écrivains se rendent coupables d’emprunts littéraires et on joue la victime expiatoire en déclarant sentencieusement que ses accusateurs sont d’ubuesques racistes. Certes, certes, mais quand même, ce n’est pas à moi de l’écrire. D’ailleurs, ce n’est vraiment pas mon genre d’ironiser. Je suppose que les frasques de monsieur D et de madame B vont trouver acquéreurs. Moi, parce que je suis un type gentil, je vous épargne, une fois encore, la lecture d’un truc navrant et insipide. A la fin, monsieur D se tire. Madame B est énervée. Mais la vie continue et Albin Michel publie l’histoire. Cette maison d’édition, pourtant déontologiquement irréprochable, n’hésite pas à transformer une liaison éphémère sans intérêt en un livre qui ne l’est pas moins.
Beyala s’ « Angotise ». On aura vraiment tout vu !
 
Rastignac

anti_bug_fck anti_bug_fck

Publié dans par Rastignac

Commenter cet article

anonyme 25/02/2008 10:31

Calixthe est une excellente romancière et votre Drucker un nu, alors dites-le ou êtes vous raciste, rastignac ?

edwy 13/09/2007 06:17

Que de conneries sur Calixthe Beyala que j'adore, vraiment. C'est un excellent écrivain, que cela vous plaise ou pas et surtout, c'est pas votre ami, puisque votre objectif c'est de la dénigrer. Honte à vous !

Anne-Sophie 02/06/2007 10:50

vous manieZ, évidemment...

Anne-Sophie 02/06/2007 10:48

Je vois, Rastignac, que vous manier avec adresse l'art de la prétérition.

Que de choses à dire sur ce billet. Décidément, je suis "fâchée" avec cette maison en ce moment... Donc C; a eu une aventure avec M. Quelle histoire ! Et ils ne sont plus ensemble ? Incroyable ! Et je suis persuadée que cette romance est narrée dans un style littéraire maîtrisé. Evidemment !

Quant à mon "ami" FOG, il sera reçu, j'en suis convaincue, avec compalisance sur tous les plateaux télé...

Bon... je ne fais pas dans la dentelle. Je ne suis pas habile dans l'art de la feinte ni de l'euphémisme...

second flore 01/06/2007 19:30

Je cours au Franprix acheter le livre pour voir si tout ça est vrai !


(Non, bien sûr. Mais merci, j'ai bien ri.)
(Dites, M. Rastignac, vous qui connaissez le milieu et sa péri-féérie, vous n'auriez pas une jeune et sympathique présentatrice vue à la TV à me présenter pour que je puisse écrire un livre ? Si le projet romanesque précède l'aventure amoureuse, ça peut être amusant...)

Bonne résistance !